Le batik est un art décoratif textile de grande valeur en indonésie. La technique de décoration textile du batik indonésien vient principalement de l'île de Java. Le principe de base est le suivant : on teint le tissu en l'immergeant dans la cuve à teinture ; au préalable on a protégé les parties qui ne doivent pas être teintes en les recouvrant, à l'endroit et à l'envers, d'une matière qui doit empêcher l'imprégnation du tissu. Il faut immerger le tissu pendant un certain temps si l'on veut obtenir des couleurs vives. Les plus anciens batiks étaient eux monochromes. Pour recouvrir le tissu on se sert de cire d'abeilles préalablement chauffée et liquéfiée. Cette technique ancestrale a aujourd'hui quasiment disparue avec la production quasi-industrielle des batiks.

L'autre grand style de batik indonésien est celui des Toradja. La technique de fabrication est simple : la cire liquifiée est appliquée à l'aide d'une mince canne de bambou creuse. On obtient ainsi deux types de batiks :

Ceux avec les dessins géométriques divisés par des lignes horizontales et verticales, classés ainsi selon la forme géométrique des motifs employés :

- Tjeplokkan : le motif à la forme d'une rosace, ronde, ovale ou carrée
- Ganggong : le motif est en forme de carré ou d'étoile
- Kawung : le dessin est formé de cerckes qui se recoupent
- Tambal : ce dessin rappelle une couverture d'arlequin
- Polèng : le motif est en forme de damier

Ceux dont les dessins géométriques sont divisés par des lignes diagonales sont eux caractérisés par des bandes assez larges, parralèlles et tracées en diagonales sur le tissu, bordées de lignes courbes et alternées de bandes étroites. Ces dernières sont décorées de petits motifs en forme de losanges mais également d'autres motifs géométriques. Des bords des lignes courbes partent les motifs qui décorent les bandes larges et qui sont placés en alternance.

Enfin ceux dont les motifs et dessins sont plus libres et peuvent représenter des objets, des animaux, des feuilles et de fleurs stylisées. Certains batiks présentent d'ailleurs des combinaisons de différents éléments : représentation animale et motifs géométridues par exemple. Il existe aussi d'autres types de batiks indonésiens moins connus, comme les batiks de Cheribon, où sont employés des motifs typiquement chinois (symboles de la terre et des nuages).

En décoration le batik indonésien est une vraie merveille, vous pouvez l'utilisez à travers des nappes, coussins, tentures. Il apporte un cachet exotique unique et authentique à votre décoration.